samedi, avril 01, 2023 04:35

Humains/Non humains mais vivants…

… dans la même coloc, faite de terres, d’air et de mers.

Je profite des vacances de Noêl pour mettre un peu à jours mes modestes publications, avant d’avoir tout oublié… (syndrôme Dori la dorade, présent depuis bien avant que je sois en âge d’être grand-mère!).

Alors léger flash back : je suis à Lille pour voir Arcade Fire, j’en profite pour passer quelques jours dans cette ville où je me sens plutôt bien, et bonne aubaine, il y a cette expo Les vivants au Tripostal dans la cadre de la programmation Utopia / Lille 3000 jusqu’au 2 octobre.
Reprenant des œuvres exposées dans le cadre de différentes expositions de la Fondation Cartier sur les enjeux écologiques mais aussi celles d’artistes avec lesquels la Fondation n’avait pas encore collaboré, cette expo nous rappelle que tous les vivants de notre planète sont liés les uns aux autres et qu’il n’y a pas de hiérarchie ni de privilèges accordés à l’un ou à l’autre.
Œuvres picturales, sculpturales, sonores ou conceptuelles, elles sont le travail d’artistes issus de tous les recoins (si tant est qu’elle ait des coins) de la Terre, mais un espace particulier est dédié à différents artistes de peuples amérindiens contemporains.

Je retiendrai de ma visite les tableaux envoutants du brésilien Bruno Novelli,

et surtout ceux de Jaider Esbell, artiste et activiste issu de la communauté indigène Macuxi, mort l’année dernière, mais qui nous laisse des œuvres fascinantes dont on a du mal à se détacher une fois notre regard accroché. D’une minutie et d’un détail nous incitant à les admirer au plus près de la toile mais d’une portée incommensurable. (Deux d’entre elles sont visibles au Centre Pompidou).

♦♦♦ retour à la page d’accueil ♦♦♦

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.