jeudi, dcembre 13, 2018 07:21

Archive for septembre, 2012

Deux enfants dans un sapin

Mardi, septembre 25th, 2012

Forcément, vous avez eu un jour un livre de la bibliothèque rose sur votre table de nuit, forcément vous avez lu une des innombrables histoires d’Enid Blyton : les séries du Club de cinq, de Oui Oui, des Mystères, de Jojo Lapin, du Clan des sept, de La famille Tant Mieux… Bien avant J.K. Rowling et sa saga d’Harry Potter, les britanniques avaient déjà une romancière pour enfants mondialement connue.

-

Et puis il y avait une série Belles histoires à laquelle appartenait ces Deux enfants dans un sapin. Il m’avait été offert en récompense à la fin de mon année de CP, accompagnant un prix de lecture ou autre.

Quand mes filles ont été en âge de lire, j’ai recherché ce livre qui avait enchanté mes premières années d’élémentaire : impossible de le retrouver ni dans le grenier de mes parents, ni en rayon dans quelque librairie que ce soit (et pour cause, il n’était plus édité). Et puis, lubie soudaine, voici que cet été la chose se remet à me trotter – allez savoir pourquoi – dans la tête entre 1 carambar et 1 Michoko, et là, merci internet, je trouve une édition de 1966 sur un site de vente de livres en ligne !


Illustrations de Jeanne Hives

Petite pause régressive dans mes lectures estivales : entre le troisième tome du 1Q84 de Murakami avec son monde parallèle à deux lunes peuplé de Little People tisserands et Les chaussures italiennes de Henning Mankell avec son ex-chirurgien rongé par le remord isolé sur sa lointaine île suédoise (très beau et très touchant roman d’ailleurs de cet auteur plutôt connu pour ses polars sombres), je me suis donc replongée dans les aventures de Jean-Pierre et Anne-Marie, les 2 jumeaux à la recherche de la princesse Rosabelle enlevée par le méchant lutin Patatrak, aidés en chemin par de nombreux personnages à poils, à plumes ou à veste rapiécée, traversant de lointaines contrées perdues au-delà du sommet du grand sapin dominant le bois longeant leur sweet home, usant avec parcimonie de la poudre de Perlinpinpin ! Magique !!!

Cette fois, je le garde précieusement, juste à côté de mon exemplaire, original celui-là, des Deux jumelles en pension de… Enid Blyton

♦♦♦ retour à la page d’accueil ♦♦♦