lundi, dcembre 17, 2018 17:56

Archive for février, 2012

Jour de gabelle

Mardi, février 14th, 2012

-

En ce jour béni des fleuristes, chocolatiers… voir des marchands d’électroménager, où le fiancé le plus fidèle comme l’épouse la plus volage (à moins que ce ne soit l’inverse…) s’acquitte de sa taxe annuelle envers sa moitié, je voudrais rendre hommage à tous les gros malins qui réussirent un jour à emballer sur ce slow improbable de 10 CC :

-
> I’m not in love


♦♦♦ retour à la page d’accueil ♦♦♦

Quelques mois à l’Amélie

Dimanche, février 5th, 2012

Il y a tout juste une semaine, Jean-Claude Denis recevait le Grand Prix du festival international de la BD à Angoulême.
Conséquence évidente : envie immédiate de descendre cet ouvrage de l’auteur de son étagère et de me replonger pour la nième fois dans le périple salvateur d’Aloys Leclerc.

Plus connu de ses lecteurs sous le nom d’Aloys Clark, cet écrivain en panne d’inspiration écume depuis deux ans les quatre coins de l’hexagone, dispensant un discours auquel il a de plus en plus de mal à croire à des étudiants pourtant admiratifs.
« Ecrivain-vain, Romancier-scié », au bord du grave pétage de plomb, le voici qui tombe tout-à-coup sur Le coucou un petit livre oublié qu’il n’a même jamais ouvert alors que le prend une soudaine envie de faire le ménage dans toutes les « histoires de autres » qui submergent son appartement parisien. Et voici qu’un vague élan de curiosité, qu’un nébuleux embryon d’espoir l’assaillent subitement. Et voilà qu’il se retrouve sur les quais de la gare de Bordeaux Saint Jean, prêt à suivre les traces de cet auteur, de ce « coucou » qui quelques années plus tôt avait décidé de s’immiscer dans la vie des autres et combler les vides qui s’y trouvaient. Curieuse facétie du destin qui va le conduire jusqu’à une petite librairie de Soulac et l’immense plage de l’Amélie, destination finale pour un nouveau départ ?

On se croirait dans un roman (J-C. Denis a d’ailleurs publié un roman éponyme dans la foulée, illustré de dessins en noir et blanc), avec en super bonus  des vignettes magnifiques au cadrage étonnant. Et pour qui connait cette belle région littorale du nord du Médoc, c’est un vrai plaisir de se retrouver dans ces paysages familiers.

♦♦♦ retour à la page d’accueil ♦♦♦