lundi, dcembre 17, 2018 17:23

Archive for mai, 2016

Radiohead au Zénith de Paris – 24 mai 2016

Dimanche, mai 29th, 2016

-

Extrait de ma To-Do-List-avant-ma-déchéance-programmée :
• Voir Radiohead sur scène alors ça c’est fait !

Pas un brin de déception après une si longue attente, si ce n’est toutes ces chansons qu’on aurait voulu qu’ils jouent… C’est le problème avec ces artistes qui perdurent et qui ont déjà tant d’albums à leur actif…

Je partais déjà confiante puisqu’à la lecture du résumé de ce qu’ils avaient offert la veille au même endroit, je savais qu’entre bon nombre des chansons du nouvel album (A moon shaped pool que je n’avais pas eu l’occasion d’écouter avant mais sur lequel je vais me précipiter le 17 juin vu le ressenti à la première écoute pendant ce concert) nous aurions droit à quelques morceaux d’anthologie. J’ai vite compris que la setlist serait différente cependant et que No surprises et Creep ne seraient pas reprises durant cette soirée mais les premiers frissons sont arrivés sur les morceaux de guitare de Talk show host et quand nous avons eu droit à 2+2=5 enchainé avec There there, il n’y avait plus rien à envier au show de la veille. Lorqu’est arrivé le moment du 2ème rappel je me suis dit que nous n’allions pas avoir Creep mais qu’un petit Karma police pourrait bien arriver… Et devinez sur quoi ils ont fini ?

Alors que dire d’autre sinon que Jonny Greenwood sur sa guitare n’est à nul autre semblable et que Thom Yorke… les mots me manquent… He’s so fucking special… Je vous ai déjà dit que j’étais littéralement fascinée ? Oui je vous l’ai déjà dit >voir

Au fait, j’ai rajouté une ligne sur ma To-Do-List :
• revoir Radiohead sur scène

> Talk show host (petit rappel parce-que dans le film on n’entend que le gimmick de guitare : Romeo+Juliette)

© Nadav Kander

> 2+2=5 et There there
> Karma police

Et parce-que quand même j’ai la haine de ne pas y avoir eu droit !!!
> Creep le 23/05

♣♣♣ Le petit bonus de la soirée en sortant du Zénith : une rencontre improbable et des échanges sur le concert, Travis, le côte de Nuits ou le Port Ellen avec deux batraciens dont l’un couronné d’une casquette et présentant quelques symptômes princeogènes… Je n’ai cependant pas pris le risque d’attendre une éventuelle métamorphose !

For a minute there, I lost  myself, I lost myself…

♦♦♦ retour à la page d’accueil ♦♦♦