jeudi, dcembre 13, 2018 05:46

Archive for avril, 2014

L’omelette norvégienne l’est-elle vraiment… norvégienne ?

Mardi, avril 8th, 2014

Déjà que c’est pas une omelette… (Les américains, eux, l’appellent Baked Alaska…)

En revanche, le film qui a reçu dimanche soir le Grand prix ainsi que le prix Spécial police du 6ème festival du film policier de Beaune qui venait de s’achever est bel et bien norvégien :

In order of disappearance

L’obstination d’un conducteur de chasse-neige à la recherche des meurtriers de son fils.
Outre les paysages d’hiver norvégiens qui m’ont, dès les premières images, ramenée deux semaines en arrière (les images de mon périple dans le grand nord sont encore toutes fraîches dans ma tête), les personnages et les situations tarantinesques de ce film de Hans Petter Moland ont fait mouche et ont d’ailleurs séduit tous les festivaliers. L’occasion de retrouver les excellents Stellan Skarsgard, en père avide de revanche, et Bruno Ganz, en chef de gang d’immigrés albanais serbes…
> Bande annonce

Le palmarès de cette année correspond d’ailleurs tout-à-fait aux choix que j’aurais faits :

Prix du jury attribué à 2 films britanniques arrivés ex-aequo :

’71, le film de Yann Demange se déroulant en plein guerre civile irlandaise en 1971 donc et Les poings contre les murs de David Mackenzie. Mise en scène implacable et interprétation impeccable de Jack O’Connel pour ’71. Jack O’Connel que l’on retrouve dans le film de Mackenzie également (que je n’ai pas vu en revanche, pas trop motivée par l’univers carcéral dans lequel se déroulait l’histoire… il semble que j’ai raté quelque chose…) et qui a, à priori, impressionné le jury (présidé par Cédric Klapisch) avec ses deux performances d’acteur.
> extrait ’71

Prix Sang neuf attribué au film japonais R100 de Matsumoto Hitoshi.

Film inclassable, dont la cohérence de l’ensemble n’apparaît qu’au 2/3 du film, mais quelle satisfaction d’avoir su patienter jusque là !
> Bande annonce

-

-

-

-

Le prix de la critique est allé au film chinois Black Coal de Diao Yinan.

On y suit l’inspecteur Zhang menant l’enquête suite à la découverte des restes du corps d’un employé d’une mine de charbon disséminés dans différentes villes du pays. Ambiance particulière pour un polar particulier… Intéressant…
> Bande annonce

-

-

Ce cru 2014 était plutôt très bon, et je ne saurais que vous conseiller également 4 autres films que j’ai particulièrement appréciés :


Stereo (film allemand) de Maximilien Erlenwein   > Bande annnonce

Blue ruin (film US) de Jeremy Saulnier   > Bande annonce

Open Windows (film espagnol) de Nacho Vigalondo   > Bande annonce

The Stone (film coréen) de Cho Se-Rae   > Bande annonce

Et puis Viggo Mortensen, censé venir présenter le plus classique mais plaisant Two faces of january de Hossein Amini, nous a fait faux-bond, coincé à Madrid par un contretemps ! J’avais préparé mes DVD d’Indian Runner et d‘History of violence pour une éventuelle dédicace… La haine !!! L’omelette n’est peut-être pas norvégienne mais, pour le coup, la farce était américano-danoise !

> Bande annonce

D’ailleurs, il n’y a pas que lui qui manquait à Beaune : Jean-Hugues Anglade, malade, n’a pas pu remplir son rôle de membre du jury… Dommage…

> Les membres du jury

> Les membres du jury Sang neuf


♦♦♦ retour à la page d’accueil ♦♦♦