mardi, janvier 22, 2019 10:48

Vivre séparément

vivre séparément

2 Responses to “Vivre séparément”

  1. Big Lover dit :

    Comment un couple peut-il construire quelque chose en commun en ne vivant pas ensemble ?
    Dans ce schéma, le couple n’existe que pour valider l’autorisation de relations sexuelles.
    Je conseille aux femmes recherchant ce type de couple de s’éloigner de sa morale judéo-chrétienne pour s’autoriser quelques sex-friends et de faire une croix sur toute construction de couple.
    Le couple n’a d’intérêt que pour bâtir une vie à deux…

  2. Herecomestheflo dit :

    Big Lover, je crois que tu n’as pas bien lu l’article puisque celui-ci parle de vivre des choses en dehors du couple afin de mieux se retrouver pour partager des expériences ou des évènements vécus séparement, ce qui peut être plus enrichissant pour chacun que de s’engluer dans un quotidien monotone. C’est la possibilité de vivre à sa guise sans s’imposer de concessions inutiles, ni imposer de contraintes à l’autre, ce qui peut à la longue engendrer un sentiment de frustration ou de sacrifice. Enfin, je trouvais que l’article était justement assez clair à ce sujet. En revanche, je ne vois pas où il est dit que ce mode de vie n’était que prétexte à cautionner une vie sexuelle débridée, mais ceci n’est peut-être qu’une extrapolation d’un esprit tendance nain niveau 5 (sachant que prendre un amant n’est de toute façon pas la chose la plus compliquée à intégrer dans une vie conjugale). Quoiqu’il en soit, tout ceci n’empêche nullement de continuer à mettre en place des projets communs. Et pour ce qui est de la morale judéo-chrétienne… plouf plouf… rions 3 fois… le principal étant d’être en paix avec sa conscience.

Leave a Reply