dimanche, octobre 25, 2020 21:38

Festival international du film policier de Beaune – du 3 au 7 avril 2019

Et voilà, comme annoncé précédemment (voir ici), je mets à profit ces moments de confinements pour mettre ce blog à jour !

Donc, l’événement manquant majeur dans mes posts c’est ce festival de l’année dernière, 11ème du nom, qui nous avait pourtant offert de bons moments dans les salles obscures de la sous-préfecture Côte-d’Orienne !

Avec Benoit Jacquot en président du jury des films en Compétition. Jury comprenant entre autres François Civil (que je venais de remarquer dans le très bon Chant du loup quelques semaines avant) et Tonie Marshall (moins d’un an avant qu’elle ne nous quitte pour un monde sûrement meilleur).
Samuel Benchetrit présidait, lui, celui de la compétition Sang Neuf.

Ce que j’en ai retenu, en vrac (bande-annonce en cliquant sur l’affiche) :

NEVADA
de Laure De Clermont-Tonnerre
Sang neuf
Le cheval et le prisonnier
ou
Le cheval qui murmurait à l’oreille des hommes

-

-

-

-

-

-

-

BANCO
de Koldo Serra
Hors-compétition
Braquage à l’espagnole

-

-

-

-

-

-

-

-

-

BLUEBIRD
de Jérémie Guez
Hors compétition
Léon… de Bruxelles

-

-

-

-

-

-

-

-

-

THE OPERATIVE
de Yuval Adler
Hors compétition
Homeland, saison inédite

-

-

-

-

-

-

-

-

-

DRAGGED ACROSS CONCRETE
de S. Craig Zahler
Prix Sang neuf
(je valide !!!)

L’arme fatale, épisode final

-

-

-

-

-

-

-

-

-

ALPHA- THE RIGHT TO KILL
de Brillante Mendoza
Compétition – Prix du jury
(ex-aequo avec Piranhas de de Claudio Giovannesi, pas vu…)

Il y a quelque chose de pourri sur les trottoirs… et dans la police de Manille

-

-

-

-

-

-

-

EL REINO
de Rodrigo Sorogoyen
Compétition – Prix de la critique
Magouilles ibériques

-

-

-

-

-

-

-

-

-

DUELLES
de Olivier Masset-Depasse
Sang neuf
Desperate Housewives des 60′s une fois

-

-

-

-

-

-

-

-

SAVAGE
de Cui Siwei
Compétition
Moins drôle que Fargo mais tout aussi enneigé

-

-

-

-

-

-

-

-

FACTORY
de Yuri Bykov
Compétition
Nid de guêpes chez les russes

-

-

-

-

-

-

-

-

LES OISEAUX DE PASSAGE
de Ciro Guerra, Cristina Gallego
Compétition – Prix spécial police
Cartelmania, les origines
ou
Danse avec les fumeurs de joints

-

-

-

-

-

-

-

-

FACE A LA NUIT
de Wi-ding Ho
Compétition – Grand prix
(Je valide !!!)
Triptyque à rebours

-

-

-

-

-

-

-

-

Celui là j’ose à peine le mettre tellement rien que l’affiche me répugne… Pendant tout le film je me suis demandé pourquoi Fatih Akin (à qui le festival rendait hommage) s’était lancé dans cette histoire insensée, ne comprenant pas comment on pouvait imaginer de telles ignominies avec de telles caricatures de paumés… jusqu’à ce que je comprenne avec le générique de fin diffusant des photos des vrais protagonistes – tellement ressemblants aux acteurs du film (à moins que ce ne soit l’inverse) – de cette histoire vraie de Fritz Honka dans le Hamburg des 70′s, que la réalité n’a pas de limite dans ses abominations (et encore heureux qu’on n’ait pas les odeurs qui vont avec au ciné)…

GOLDEN GLOVE
de Fatih Akin
Hors compétition
Un psychopathe chez les Deschiens

-

-

-

-

-

-

-

-

On va finir sur ce film de de Nicolas Winding Refn (le festival lui rendait également hommage en 2019) sorti en 2010 – avec le superbe Mads Mikkelsen – que je n’avais jamais vu et que j’ai eu plaisir à découvrir sur grand écran !

LE GUERRIER SILENCIEUX, VALHALLA RISING
de Nicolas Winding Refn
Hommage à NWR
Patience et longueur de temps… vont parfois bien avec force et rage

-

-

-

-

-

-

-

♦♦♦ retour à la page d’accueil ♦♦♦

Leave a Reply