lundi, mars 25, 2019 09:57

Soirée Irlande du nord – Zénith de Paris – 23/01/2019

Alors que la veille Paris connaissait son seul et « mémorable » (comme à chaque fois qu’il tombe un demi cm de neige sur la capitale…) épisode neigeux de l’hiver, la patrouille adéquate est arrivée à point nommé ce 23 janvier.

Précédés par 2 premières parties qui m’ont fait descendre à la boutique du hall du Zénith à chaque changement de scène pour me procurer leurs CDs respectifs tellement j’étais emballée, JC Stewart, tout jeune gars tout en douces mélodies et Foy Vance, dont on sent tout de suite le professionnalisme, seul sur scène avec un  batteur énergique pour des morceaux allant du rock-folk plutôt celtique à un rock-country décoiffant en passant par des notes plus blues, Gary Lightbody et ses amis furent, une fois encore, à la hauteur de mes espérances.

Il faut dire que leur nouvel album – offert avec le billet du concert, il faut quand même le souligner – attendu depuis 7 ans, laissait présager de bonnes choses sur scène.
La tête dans les étoiles, portée par leurs mélodies et le charme mélancolique de leur leader, comment ne pas se poser la question :

Suivie de l’autre question, plus cartésienne, après avoir assisté aux performances des 3 chanteurs/groupes de ce soir là, tous originaires d’Ulster : mais comment une nation de moins de 2 millions d’habitants répartie sur 14000 km2 peut-elle compter autant d’artistes talentueux ?

Et si on rajoute les musiciens issus de l’Irlande du sud… D’ailleurs quelques jours plus tard, dans le cadre du festival GéNéRiC, c’est Fontaines DC, groupe originaire de Dublin qui nous dispensait son rock dynamique au Consortium à Dijon…. To be continued !

> Snow Patrol – What If This Is All The Love You Ever Get – Zénith Paris 23/01/2019

> Snow Patrol – Life on earth – Zénith Paris 23/01/2019

♦♦♦ retour à la page d’accueil ♦♦♦

Leave a Reply