lundi, dcembre 17, 2018 17:21

Enfers et fantômes d’Asie – Musée du quai Branly

Les cris vont enfin cesser aux alentours de la galerie du jardin du musée du quai Branly après 3 mois d’errance de yokai, yurei, kaibyo et autres fantômes japonais cherchant l’apaisement de leur âme ou hantant leur uxoricide, 3 mois de passages de vampires sauteurs poursuivis par des prêtres taoïstes, 3 mois de témoignages sanglants sur le purgatoire bouddhiste et ses sévices référencés suivant le karma des suppliciés avant de pouvoir se réincarner, 3 mois d’histoires de fantômes chinois, japonais, thaïlandais, de kung fu zombies.

Estampes, statues, peintures, extraits de films : illustrations hallucinantes ou représentations angoissantes de personnages juste inquiétants ou de monstres terrifiants évoluant dans des univers du quotidien ou dans des mondes cauchemardesques, souterrains ou aquatiques…. ou fantasmagoriques…

Ces deux estampes font partie de la série des Cent histoires de fantômes d’Hokusai, cent histoires qui à l’époque d’Edo étaient racontées à la lueur de cent bougies que l’on éteignait une par une à mesure qu’une nouvelle histoire venait de s’achever, comme la légende d’Oiwa, trahie, défigurée et tuée par son mari et qui reviendra le hanter jusqu’à ce que mort s’ensuive !


-

-

Ces femmes-yurei aux longs cheveux noirs mal coiffés habillées de blanc… Mais oui !!!
The Ring, The Grudge, elles ont hanté nos petits et grands écrans dans de multiples versions !

-

-

-

-

Si vous rencontrez celui là, Isogashi, fuyez !
Ce yokai vous transmet l’addiction au travail si vous l’approchez !

-

-

-

L’expo vient donc de fermer ses portes ce 15 juillet, encore une que j’aurai vue in-extremis et que je suis heureuse de ne pas avoir ratée !

♦♦♦ retour à la page d’accueil ♦♦♦

Leave a Reply