samedi, fvrier 27, 2021 01:32

Okakura Kakuzô

« En offrant la première guirlande de fleurs à sa compagne, l’homme primitif a transcendé la brute. Par ce geste qui l’élevait au-dessus des nécessités grossières de la nature, il est devenu humain. En percevant l’usage subtil de l’inutile, il est entré dans le royaume de l’art. »

Extrait de : Le livre du thé

Leave a Reply