dimanche, septembre 27, 2020 09:37

Don’t you forget about me

Breakfast Club 1

1985 : Un an avant La folle journée de Ferris Bueller, John Hugues (réalisateur disparu l’été dernier et également scénariste de bien des comédies sympathiques) nous concoctait un p’tit dèj que j’ai depuis vu et revu avec toujours le même plaisir : Breakfast Club, le film d’ado, ou du moins sur les ados, intelligent, drôle et dans l’émotion rationnelle… Au générique tous ces acteurs prometteurs du « Brat Pack », qui n’ont pourtant pas fait une carrière exceptionnelle par la suite mais qui ont marqué les mémoires de leur génération… et avec bien sûr ce tube des Simple Minds sur les premières et les dernières images :

Don't you forget about me - Simple Minds

Les Simple Minds qui – tient donc ! – seront demain soir à Nancy dans le cadre de leur tournée française, de seulement quelques dates, dans des petites salles (à Paris c’est le Bataclan) : étonnant pour un groupe ayant connu un tel succès et sorti autant de tubes (Mark Knopfler vient encore de remplir Bercy…), d’autant plus que Jim Kerr était très performant et charismatique sur scène (j’ai un super souvenir de cette soirée celte au théatre antique de Fourvière où ils partageaient l’affiche avec Alan Stivell et les Coors – belle soirée d’été… il ya 12 ans déjà…).
Simple Minds qui bien avant Coldplay nous faisait le coup de la cloche qui tintinnabule et ça c’est une de mes préférées !

See the lights - Simple Minds

Enfin si quelqu’un a la chance de les voir ces temps-ci, il peut nous faire partager ses impressions en commentaire…

Leave a Reply