jeudi, dcembre 13, 2018 06:01

Tour of the Universe – Bercy 19 janv. 2010

Dave nous a fait le derviche tourneur, Dave nous a fait le balancement de p’tit cul sexy, Dave a quitté la scène quelques temps afin que Martin profite pleinement de ses quelques minutes de bénédiction du public rien que pour lui le temps de 2 titres sur lesquels il a chanté tout seul (il s’était fait amputer de ses 2 ailes d’ange cette fois, mais on sent malgré tout que la dualité homme/femme le taraude toujours autant), Andy est resté discret derrière ses claviers : du DEPECHE MODE comme on en a l’habitude et le public marche toujours autant ! En particulier mes 2 sympathiques voisines de fosse, anglaises girondes (doux euphémisme), ignominieusement crêpées de l’appareil capillaire, ladite choucroute ornée pour la brune du duo d’un énorme noeud en cuir clouté, assurément fans de la première heure ! Pas comme moi pour le coup, qui à l’époque de leurs premiers succès me sentait plus interpellée par les sons de guitare de The Edge et la voix et les mots de Bono, même si, cependant,  j’enjoyais le silence et priais mon own personal Jesus avec conviction pendant que la Policy of Truth m’exhortait à concéder que je just can’t en getter enough sur le Dance Floor…
dm_one night in ParisC’est à partir de la décennie suivante que je me suis mise à les écouter en boucle avec les albums Ultra et Exciter (mes 2 préférés à l’heure actuelle) et c’est le DVD sorti dans la foulée de l’Exciter Tour 2001 qui m’a conduite à 2 reprises à Bercy en 2006 et donc hier… Sans pourtant retrouver ce petit truc en plus que j’avais adoré dans le DVD en question (je ne sais pas exactement quoi… peut-être les 2 choristes qui apportaient une chaleur supplémentaire…). Mais, je ne bouderai pas mon plaisir : j’ai passé une super soirée hier, Dave Gahan assure toujours le show pendant 2 heures et c’est toujours impressionnant de voir un public à Bercy unanimement campé sur ses 2 pieds, les bras en l’air scandant « Reach out and touch faith ».

Let go of complicated feelings
Then there’s no price to pay…
We’re only here
Sharing our free love
Let’s make it clear
That this is free love
No hidden catch
No strings attached
Just free love…

Freelove - Depeche Mode

(Ça c’est juste pour combler une petite frustration de titre manquant dans leur playlist d’hier…)

One Response to “Tour of the Universe – Bercy 19 janv. 2010”

  1. [...] de nouveau dans le show > voir ici… mais qu’est-ce que c’était bien de les revoir ! > Never let me down [...]

Leave a Reply