mardi, septembre 21, 2021 17:20

F-R. de Chateaubriand

« …Mais l’âme de l’homme se fatigue, et jamais elle n’aime longtemps le même objet avec plénitude. Il ya toujours quelques points par où deux coeurs ne se touchent pas, et ces points suffisent à la longue pour rendre la vie insupportable. »

Extrait de : Atala -René

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.