mardi, septembre 21, 2021 17:33

Nom d’une mite chauve !

Pourquoi Georgia Nicholson provoque-t-elle une telle détente de mes zygomatiques quand l’ado perso de mézigue qui sévit dans mon sweet home a le don de me mettre les nerfs en pelote ?

Le 1er tome de son journal intime s’appelait « Mon nez, mon chat, l’amour et… moi » :

Georgia Nicholson T1« Georgia Nicolson a 14 ans et trouve que sa vie est un enfer ! Son chat se prend pour un rottweiler, son père voudrait aller vivre en Nouvelle-Zélande, sa mère porte des jupes trop courtes pour son âge, sa meilleure amie ne perd pas une occasion de lui casser le moral et le garçon le plus canon du quartier sort avec une cruche aux oreilles décollées au lieu de comprendre que Georgia est la femme de sa vie. Enfin, s’il n’y avait que ça, elle pourrait survivre, mais il y a cette chose gigantesque au milieu de son visage, son nez ! »   

nous disait l’éditeur.

Au fil des opus écrits par Louise Rennison (illustration des couvertures par Claire Brétécher) , le style est devenu de plus en plus « réservé-aux-initiés », un peu too much, ce qui a d’ailleurs découragé mon ado sus-citée dans la poursuite de sa lecture, mais avec la récente sortie du 10ème et dernier tome, nous devrions  savoir si Georgia va enfin s’arracher les peaux de bananes qu’elle a devant les mirettes et comprendre que ni le Sublimo Scooterino, ni Super-canon ne sont les hommes de sa vie ! Nous on sait depuis le début que c’est Dave la Marrade la grole à son nougat !!!

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.